Exposition Visites Commentées De L'hôtel De Beaumont à Valognes du 15 au 16 septembre 2018

Du

15 samedi septembre 2018

au

16 dimanche septembre 2018

10h30 • 14h30

Hôtel De Beaumont (11, Rue Barbey D'aurevilly)

Plus d'infos sur l'exposition Visites Commentées De L'hôtel De Beaumont à Valognes

L'exposition Visites Commentées De L'hôtel De Beaumont à Valognes a lieu au dans le cadre des Journées du patrimoine Valognes 2018.

Edifié dans la seconde moitié du XVIIIe siècle par l'architecte Raphaël de Lozon pour Charles Jallot de Beaumont, membre d'une célèbre famille de corsaires du Cotentin, l'hôtel de Beaumont est l'édifice le plus emblématique de la petite capitale aristocratique du Clos du Cotentin.

En 1706, Charles Jallot de Beaumont achetait à Valognes « un grand corps de logis » du XVIIe siècle dont il entreprenait, quelques années plus tard, l'extension et la modernisation. Pierre Guillaume de Beaumont, son neveu, parachève ensuite la construction en faisant appel à l'architecte Raphaël de Lozon, qui meurt en 1771 dans les combles de l'hôtel. On attribue à ce dernier le dessin de l'avant-corps central aux courbes et contre-courbes ondulantes, formé de deux ordres superposés coiffés d'un fronton à décor héraldique et percé de larges baies aux mascarons de style rocaille. Autre morceau de bravoure, l'escalier d'honneur à doubles volées suspendues dans le vide dessert chambres et salons en enfilades et forme liaison entre la cour et les vastes jardins à la française qui se déploient sur l'arrière de l'édifice.

Tribunal et prison à la Révolution, quartier général prussien en 1815, l'hôtel de Beaumont a été mis en scène dans l'oeuvre littéraire de l'écrivain Jules Barbey d'Aurevilly. Entré en 1897 en possession du comte de Froidefond de Florian, il fut légué en 1955 au Général Charles des Courtils (1906-1974) après avoir survécu en 1944 aux terribles bombardements de la Libération.

Entièrement meublé d'authentiques pièces du XVIIIe siècle, l'hôtel offre une immersion dans l'intimité d'une grande demeure aristocratique d'ancien Régime. Grâce aux efforts de la comtesse des Courtils et de l'association A Valognes, un château dans la ville, avec le soutien du ministère de la Culture, du mécénat privé et de la Fondation du Patrimoine, il fait l'objet depuis plusieurs années de travaux exemplaires de restauration et de mise en valeur (grille en feronnerie, relief mythologique de Pomone, trumeaux peints...).